Animation eau

Vendredi 16 novembre, les élèves de CM1CM2A ont participé à une animation sur l’eau. Dans le programme des sciences, il y aura aussi deux autres matinées avec des visites. Olivier Fleury, animateur de “Vendée eau” a d’abord rappelé les deux cycles de l’eau : naturel et domestique.

 

cycle naturel de l’eau et cycle domestique

Le premier objectif est de nettoyer de l’eau sale.

La distribution du matériel permet aux élèves d’observer ce qui est à leur disposition

Le chlorure ferrique (rouille) est mélangé avec l’eau sale, ce produit attire les saletés de l’eau qui floculent et se déposent au fond du verre. (floculation puis décantation)
 Olivier explique  l’utilité du gobelet témoin. Chaque groupe note sur fiche les résultats de son observation pour la première étape.
Etape suivante : passer l’eau injectée avec une seringue dans un entonnoir rempli de sable. Constat : l’eau ressort plus claire. Explication : elle a été filtrée par le sable qui a retenu des particules. C’est la filtration.

La 2è filtration consiste à verser du charbon actif dans l’entonnoir et de repasser l’eau du gobelet témoin 3. L’eau n’est pas forcément plus claire mais elle a moins d’odeur, le charbon a son rôle pour enlever les odeurs. Il a l’avantage de retenir aussi les produits chimiques toxiques (invisibles) : liquide vaisselle, désherbant, médicaments…
L’eau dans l’usine de production est analysée 250 fois avant d’être délivrée sur le réseau des utilisateurs.
En Vendée, on peut avoir de l’engrais dans les rivières. Le travail suivant est d’analyser l’eau que chaque élève a apporté de chez lui. On va donc évaluer la contenance en nitrate.

Ce n’est pas parce que la teneur en nitrates est faible que l’eau est potable ! Il faudra ensuite faire d’autres analyses. Mais cela montre que les pollutions invisibles sont quand même présentes dans l’eau ! sauf l’eau de pluie !!

Pour terminer la matinée, Olivier fait prendre conscience que l’on peut faire en amont des choses à la maison pour éviter de polluer plus l’eau car l’usine de dépollution ne peut pas tout faire !

Nous remercions Olivier pour cette intervention qui a permis de préparer la visite au barrage et à l’usine de production de la Bultière dans une dizaine de jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.